Le Temps des Violettes fait un don à l’école Saint Ignace de Loyola à Haïti

L’école Saint Ignace de Loyola de Bedou, est un établissement scolaire de 507 élèves situé  près de la ville d’Ouanaminthe dans le Nord-Est d’HAÏTI .

Elle fait partie du Réseau des écoles « Foi et joie » fondées il y a 60 ans par un jésuite au Vénézuela. Créées pour les plus pauvres « elles commencent où se termine l’asphalte » dit-on… Il y en a 18 en Haïti, construites après le tremblement de terre de 2010.

La zone de Bédou est un lieu très pauvre dans la périphérie de Ounaminthe. Nombre de familles n’ont pas scolarisé leurs enfants parce qu’ils n’ont pas encore compris l’enjeu de l’éducation. Ils vivent de petites cultures, en dessous du seuil de pauvreté. Les élèves vont à pieds à l’école et parfois de bien loin par des chemins couverts de boue pendant la saison des pluies. Souvent ils vont à l’école sans avoir pris de petit déjeuner . A midi, grâce à des aides, particulièrement de PAM (Programme Alimetaire Mondial) l’école peut donner une assiette de riz ou de blé. Pour beaucoup ce sera le seul repas de la journée.

Le projet éducatif de « foi et joie » est très proche de celui de la Compagnie de Marie Notre-Dame. Lui aussi met l’accent sur une éducation participative de qualité et la transformation du milieu en est un aspect incontournable.

En 2016 un groupe de sœurs de la Compagnie de Marie Notre-Dame s’installe a Haïti pour aider les frères jésuites dans la gestion de l’école. Quelques mois plus tard elles attirent notre attention sur les carences de l’école, notamment la prise des repas où les élèves mangeaient leur assiette de riz, assis par terre ou sur leur chaise de classe.

Le groupe Montsarri, sensibilisé par cette situation,  décide de prendre en charge la construction d’un réfectoire. Les travaux ont commencé en juin 2018 et ont duré quelques mois. Depuis  septembre 2018  une salle à manger de 130m2 permet aux enfants  de se retrouver pendant les repas  dans de meilleurs conditions d´hygiène et confort.